La CGPME lance une campagne d'information en faveur du contrat de professionnalisation

La CGPME lance une campagne d'information en faveur du contrat de professionnalisation

Un site Internet spécifique relaie la campagne, autour de la signature retenue : « Quand vous faites pousser un arbre, vous en récoltez les fruits. Le contrat de professionnalisation, c'est pareil. »

Liens commerciaux

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), signataire de l'accord national interprofessionnel sur la formation signé avec l'ensemble des partenaires sociaux le 20 septembre 2003, traduit dans la loi du 4 mai 2004, lance une campagne plurimédia (presse, radio, télévision) en faveur de la réussite du contrat de professionnalisation. Un site Internet d'information, www.professionnalisation.org, relaie également cette campagne.

Il s'agit de mobiliser les patrons de PME autour de ce nouveau contrat, qui prend la relève des contrats de qualification, d'orientation et d'adaptation, effectués ces dernières années à plus de 85% dans des entreprises de moins de 200 personnes.

Conçue par l'agence Image et Stratégie Europe, la campagne, avec un parti pris créatif résolument coloré et moderne, met en avant les avantages que les chefs d'entreprise retireront de la signature de ce nouveau contrat : main d'œuvre professionnalisée, souplesse de la procédure, aides... autant de fruits répondant à l'accroche retenue : « Quand vous faites pousser un arbre, vous en récoltez les fruits. Le contrat de professionnalisation, c'est pareil. »

Jean-François Roubaud, président de la CGPME, justifie cet engagement : « Pour survivre et se développer dans un monde qui a connu des bouleversements majeurs ces dernières décennies, nos PME doivent être chaque jour plus attractives : attractives socialement en offrant des perspectives d'évolution à leurs salariés, attractives en termes économiques en faisant preuve d'adaptabilité, attractives en termes de qualité de produit et de service.
_ Pour répondre à ces trois nécessités, une seule solution : la formation. C'est pourquoi la CGPME s'est engagée sans réserve dans la négociation de la réforme de la formation professionnelle.
_ Avec une préoccupation unique : favoriser la pérennité des PME. »

http://www.professionnalisation.org


Publicité




Publié le 10/03/2005
Source :