Droit individuel à la formation : un simulateur de coût

Droit individuel à la formation : un simulateur de coût

DIF-Expert, organisme de formation spécialisé dans la mise en place et l'animation du droit individuel à la formation (DIF), lance un nouvel outil gratuit : le simulateur de surcoût DIF.

Liens commerciaux

Expert dans la mise en place et l'animation du DIF, la société DIF-Expert lance sur son site internet www.dif-expert.fr un simulateur gratuit de surcoût du DIF

En effet, le DIF (droit individuel à la formation) permet aux salariés de bénéficier de 20 heures de formation par an, cumulables sur 6 ans pouvant atteindre 120 heures. Or, le poids du DIF sur la masse salariale varie de 2,5% à 4% de surcoût par an. Et, si rien n'est fait en 2005, en 2006, le coût du DIF atteindra de 5% à 8% de la masse salariale si tous les salariés prennent leurs formations dans l'année. Ce qui n'est pas neutre pour une PME ! D'autant plus que les salariés, eux, n'ont rien à perdre car leurs droits sont cumulés.

Ce simulateur permet, à partir de deux variables simples : la masse salariale brute et l'effectif, de mesurer l'ampleur du surcoût de cette réforme sur les entreprises.

Alors que les grosses entreprises ont déjà mis en place le DIF au sein des entreprises, moins d'un dirigeant sur deux de PME n'a même pas entendu parler du DIF. De quoi avoir des sueurs froides quand le premier salarié fera sa demande spontanément, en toute légalité !

Pourtant, des solutions existent afin de faire du DIF une opération de communication interne, maîtriser et limiter les coûts, animer le DIF, rechercher des financements complémentaires.

C'est le rôle que s'est assigné DIF-Expert dans l'aide aux entreprises par des formations et des missions de conseil sur la mise en place du DIF. D'autant plus que les formations sont finançables par les OPCA et que les missions de conseil peuvent bénéficier d'aides étatiques.

Puisqu'il vaut mieux prévenir que guérir, les entreprises ont quant à elles une obligation qui dépasse celle de la loi, celle de s'informer et d'agir vite, avant que cela ne devienne un problème quasiment insoluble.

http://www.dif-expert.fr


Publicité




Publié le 06/09/2005
Source :