Un atelier de génie XML.

Un atelier de génie XML.

XAS Services dévoile son atelier de génie logiciel dédié à XML: «KromiK ». Accessible via Internet, Il permet la conception et la réalisation de composants applicatifs pour les systèmes d'information collaboratifs.

Liens commerciaux

«C'est en renforçant XML, que nous pouvons réellement libérer l'information et l'innovation» déclare Zaïr Bezghiche, fondateur et PDG de XAS Services.

Un atelier de génie logiciel accessible par Internet, qui permettrait d'assembler des contenus externes pour un site web (Mashup), ce serait pratique...
Si cet AGL était également capable de gérer la granularité des composants applicatifs, d'optimiser la glue (WEB services) et de les publier automatiquement, ce serait un gain de productivité...
Si cet AGL permettait indifféremment, de réaliser des applications pour un ordinateur de bureau et, en même temps, pour un navigateur WEB, ce serait un véritable confort...
Si, en plus, cet AGL permettait de réaliser des applications à la fois pour un PDA, un boîtier électronique embarqué ou une caméra IP, ce serait un véritable facteur de différenciation...
Et si, il était exclusivement basé sur XML et qu'il permettait de rendre les applications collaboratives... et qu'en plus il prenait en charge la compilation dynamique, le déploiement des composants, la gestion des versions et celle des langues étrangères, alors ce serait un rêve...

Pourtant, la convergence IP, la mobilité et les systèmes d'information collaboratifs ont transformé ce rêve en un besoin incontournable.
C'est pour répondre à ces nouveaux enjeux que XAS Services propose son atelier de génie logiciel en ligne: KromiK.

     => Le concept : le tout en un.
C'est une machine virtuelle XML qui est le socle de la solution. Elle est accessible à travers les réseaux pour ceux qui possèdent, des interfaces légères (Navigateur WEB...); des capacités réduites (terminaux, téléphone...) ou des systèmes d'exploitation propriétaires (boîtier électronique, Caméra IP...).
Dans le cas contraire, cette machine virtuelle s'installe comme un logiciel classique sur le système d'exploitation hôte (Windows Server/bureau/mobile, linux, micronoyau linux).
C'est pour cette machine virtuelle que sont réalisés les applications, les services WEB ou les APIs (Web services). Elle est en plus composée de:
     - un système d'exploitation virtuel,
     - un gestionnaire de réseau (Internet, RTC, X25, Fax...),
     - un gestionnaire d'interface homme/machine (HTML, GUI Windows, GUI linux, Terminaux...)  
     - un gestionnaire de données (Fichier, SGBDR SQL/XML...).

Cet ordinateur virtuel s'appelle XML Advanced Server (XAS). Son occupation sur le disque dur n'excède pas 2 méga octets. Il a été réalisé en langage machine et ne dépend d'aucun autre logiciel.

     => La modélisation: les applications composites.
Une application ou un site Internet doit être un agrégat de composants dont la granularité est décidée en priorité par les processus métier.
Pour pouvoir abstraire de façon opérationnelle les contraintes technologiques, l'AGL KromiK propose la mise en œuvre de composants polymorphes. En d'autres termes, des composants multi-interfaces exécutés sur une architecture collaborative.
Ces composants peuvent être agrégés de façon verticale comme une application classique (Client/serveur, WEB 1.0…) ou de façon horizontale pour construire un composite multi-sources ou autonome.

     => Les interfaces : Homme/machine et machine/machine.
L'AGL KromiK propose un outil complet de design d'écrans. Le glisser/déposer facilite la création de fenêtre, de bouton, de tableau, etc. Les propriétés, les événements et les méthodes de chaque objet sont présentés dans les contextes appropriés pour simplifier la mise en œuvre « multi interfaces ».

     => Les traitements, basic.
Pour rester toujours facilement lisible par l'homme et augmenter la valeur d'usage, la syntaxe des traitements portés par XML est de type basic. Elle est orientée métier et multi langues. En français (si, alors, au cas ou...), en anglais (if, then, select case...) et en italien (se, allora, in caso...). L'espagnol et l'allemand seront prochainement disponibles.
L'AGL KromiK dispose d'un débuggeur intégré permettant la pose des points d'arrêt, l'exécution pas à pas, la visualisation des variables, etc.

     => Les données, le SQL d'XML.
En dehors des fichiers et du disque virtuel, toutes les données structurées utilisées sont de type XML.
L'AGL KromiK permet la manipulation de ces données en respectant la syntaxe SQL (SELECT, UPDATE, INSERT, CREATE INDEX...). Il permet également de créer des règles, des trigger et des procédures stockées.

     => L'architecture collaborative, l'agent XML.
Les serveurs interconnectés par Internet avec de réelles capacités « XML » forment l'architecture collaborative.
Chacune de ces unités fournie les services de base nécessaire au bon fonctionnement de l'ensemble. Dans le cas contraire, ces unités sont soutenues par un véritable agent XML, c'est-à-dire doté de la machine virtuelle XAS (XML Advanced Server).
Il simplifie considérablement le paramétrage, les déploiements et les synchronisations. La mise en place d'applications composites ou autonomes en devient facilitée et à la portée de tous.
L'AGL KromiK permet de voir cette architecture comme un seul ordinateur.

     => Conclusions
Zaïr BEZGHICHE milite pour rendre XML concrètement accessible à toutes les entreprises.
N'ont elles pas intérêts à passer directement au WEB 3.0. ?
Elles feront ainsi une véritable économie. Elles éviteront de tomber dans les pièges posés par le marketing des majors de l'informatique visant à leur faire adopter des technologies et des solutions déjà obsolètes.

L'AGL KromiK, présente une vraie garantie pour la pérennité des choix informatiques de l'entreprise.
Cette garantie c'est le tout XML.


En savoir plus : http://www.xasservices.com

XAS Services 55 rue Sainte-Anne 75002 Paris France
e-mail : contact@xasservices.com
Contact Presse : Karine WAGNER – DGA-     Gsm : +33 683 888 073   karine.wagner@xasservices.com


Publicité




Publié le 18/01/2008
Source :